Airbus, Blagnac

MAÎTRE D’OUVRAGE

  • Airbus Central Entity

MAÎTRISE D’OEUVRE

  • Architecte: Calvo et Tran Van
  • Promoteur immobilier: GA
  • Bureau d’études: TPFR
  • Installateur: Qualiclim

SURFACE:

  • 10 000 m² (bâtiment B75)

En 2014, le président exécutif du groupe, Tom Enders, décide d’installer le siège social de la filiale Airbus sur Toulouse. Sur un terrain de 5 hectares, le siège devait ressembler à un campus afin d’apporter le plus grand confort à ses salariés par le biais, entre autre, d’une offre
multiservices. Après plus de deux ans de travaux, Airbus Group inaugure
son nouveau Siège baptisé « Wings Campus qui regroupe 1500 salariés. Le site comprend six bâtiments de verre , éco-efficients, sur un territoire de 30 500 mètres carrés.


Les bâtiments ont été construits selon la norme environnementale internationale BREEAM(very good) qui impose l’utilisation de matériaux de haute technologie. L’objectif fixé consistait à dépasser de 40 % la performance de la RT 2012.


La particularité de ce projet est l’utilisation de pompes à chaleur géothermiques décentralisées sur boucle d’eau, couplée à un champ de 141 sondes géothermiques verticales de 205m de profondeur. L’intégration du concept de la boule d’eau froide permet de créer un
réseau de chaleur et de climatisation reliant les trois bâtiments entre eux (dont le bâtiment B75) afin de mutualiser les besoins énergétiques. En effet, il s’agit de coupler les besoins simultanées de chauffage et de
climatisation à la boucle d’eau. Utilisant l’eau comme 1 centrale de traitement d’air GOLD RX fluide caloporteur, le système produit 2 MW de puissance calorifique et 1 MW de climatisation.


Tous les bâtiments bénéficient d’air conditionné et de chauffage par ventilo-convecteurs, alimentés par des centrales de double flux, incluant une régulation par bureau. En particulier, le bâtiment B75 a été équipé de la plus importante centrale de traitement d’air Swegon, la Gold RX (taille 100) dont le débit d’air neuf est de 32 000 m3/h. Les moteurs de type EC de cette unité ont été développés sur une nouvelle plateforme fournissant les meilleurs performances énergétiques du marché. En effet, les pics de performances enregistrés sont supérieurs à 90%. Egalement, les échangeurs de chaleur rotatifs offrent le rendement thermique le plus élevé, jusqu’à 85%, et ce, avec une très faible perte de charge.  Finalement, de nombreuses fonctions permettent d’importantes économies d’énergie. Bien que l’installation d’une telle unité s’avère élevée par rapport à des produits concurrents, la réduction des frais de fonctionnement sur le long-terme permet au gestionnaire d’être finalement gagnant tout en réduisant l’empreinte carbone du bâtiment.


Cette réalisation intègre un dispositif de suivi et d’analyse de la performance énergétique de l’ensemble de l’installation.